Des services de traduction à Kiev

Des services de traduction à kiev

Svetlana Arbona

Master II en Langues Etrangères Appliquéesdiplôme de traducteur-interprète du niveau Master II

russe, ukrainienne, polonaise, anglaise et française

Prête à intervenir dans de nombreux domaines d'activité, elle assure une qualité d'un haut niveau dans des délais très courts.

rigueurréactivitéprofessionnalisme

DUT GEAoption finance-comptabilité

Basée sur Montpellier (Hérault 34), elle élargit la géographie de ses contacts professionnels grâce à la maîtrise des moyens informatiques et elle reste mobile et ouverte aux missions ponctuelles d'interprétariat partout en France.

Assermentéelangues russe et ukrainienne

Source: http://www.arbona-traduction.com/index.html



Regarder la vidéo à propos deDes services de traduction à Kiev

Traduction – interprétariat RUSSE FRANÇAIS

Traducteur russe en France, j'offre des services profesionnels de traduction et d'interprétation

français-russe anglais-russefrançais-ukrainienanglais-ukrainien russe-français ukrainien-français

pour les entreprises qui ont des projets industriels ou commerciaux en Russie, en Ukraine et dans d'autres pays de la CEI.

Linguiste multilingue de haut niveau, je suis diplômé de l'Université de Kiev en 2001, de l'Ecole supérieure d'interprètes et de traducteurs (ESIT) de Paris en 2004, de l'Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle en 2005 et de l'Institut National Supérieur d'Etudes Economiques et Commerciales (INSEEC Business School) de Paris en 2006.


Membre de la Société française des traducteurs (Syndicat national des traducteurs professionnels), j'apporte mon expertise dans les domaines suivants :


  • traduction de documents techniques, juridiques et commerciaux (notices, manuels d'utilisateurs, notices/gammes de montage, plans, appels d'offres, réponses aux appels d'offres, brevets, contrats, procurations, lettres, actes d'état civil, présentations, plaquettes, dossiers de presse, newsletters, enregistrements sonores etc).
  • interprétation consécutive, inteprétation de liaison, chuchotage (visites de délégations oficielles, réunions techniques, conférences de presse, négociations commerciales, repas d'affaires avec vos partenaires russes ou ukrainiens)
  • localisation (traduction et adaptation) de sites web en russe et ukrainien
  • référencement de sites web à l'attention du public russophone (inscription manuelle dans des annuaires de qualité, choix de mots clés etc)
  • recherche de partenaires (revendeurs, agents, distributeurs, organismes de certifications, avocats, notaires) en Russie, en Ukraine, au Kazakhstan ou dans d'autres pays de l'Europe Centrale et Orientale et de l'Asie Centrale.

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des documents à traduire en russe ou ukrainien ou si vous recherchez un interprète russe, ukrainien, français et anglais à Paris, Lyon, Nice ou dans une autre ville française. Je me déplace également pour des missions d'interprétation en Suisse, Belgique, Russie, Ukraine ou dans tout autre pays

En faisant appel à moi, vous :


- faites le bon choix en confiant vos documents à un traducteur russe confirmé qui maîtrise une approche interprétative de la traduction et qui respecte la Charte du Traducteur définie par la Société française des traducteurs


- profitezdes tarifs modéréslargement inférieurs à ceux proposés par des agences de traduction généralistes ou spécialisées en langue russe 

- faites un geste responsable en soutenant une TPE qui contribue à la diversité économique en France 


Source: http://www.traducteur-russe.com/



Images sur Des services de traduction à Kiev de Google



Ukraine : traitement réservé aux homosexuels à Kiev; protection qui leur est offerte par l'État (février 2006)

Traitement réservé par la société aux homosexuels à Kiev

À Kiev, selon le directeur exécutif du groupe Helsinki ukrainien pour les droits de la personne (Ukrainian Helsinki Group for Human Rights – UHGHR), qui mène ses activités depuis Kiev, la population se divise généralement en deux groupes : ceux qui rejettent l'homosexualité (habituellement des personnes plus âgées) et qui font preuve de discrimination à l'endroit des gays et des lesbiennes et ceux qui acceptent l'homosexualité (plus souvent des gens plus jeunes) et sont tolérants envers les gays et les lesbiennes (UHGHR 31 janv. 2006).

Selon le directeur des programmes pour l'Europe de l'Est de l'association lesbienne et gay internationale (International Lesbian and Gay Association – ILGA), la société ukrainienne est généralement [traduction] « homophobe », mais on note une amélioration des attitudes à l'égard des homosexuels (ILGA 2 févr. 2006). Tout en reconnaissant que [traduction] « l'homophobie agressive s'est graduellement résorbée », Andreï Kravtchouk – membre du centre pour les gays et lesbiennes Nach Mir (Notre monde), organisation non gouvernementale (ONG) d'Ukraine qui [traduction] « travaille en vue d'obtenir l'égalité complète et une place confortable dans la société pour les lesbiennes, les gays, les bisexuels et les personnes transgenres » en Ukraine (GlobalGayz.com s.d.) – nie que l'attitude de la société à l'égard des homosexuels se soit améliorée et souligne plutôt [traduction] « l'existence d'une homophobie militante étroitement liée aux autres formes de xénophobie » (Nash Mir 6 oct. 2005).

Traitement réservé par l'État aux homosexuels à Kiev

Selon un article sans date publié sur Gay.ru, [traduction] « à Kiev, les gays demeurent exposés aux décisions arbitraires du pouvoir, comme une descente dans un club gai l'a récemment démontré » (Gay.ru s.d.).

Dans son étude de 2005, Nach Mir a découvert que

En outre, les

Selon l'ILGA, la police a utilisé les dossiers sur les homosexuels pour intimider la communauté homosexuelle de l'Ukraine (ILGA 2 févr. 2006). Aucune information corroborante sur l'utilisation de tels dossiers à Kiev n'a pu être trouvée parmi les sources consultées par la Direction des recherches. Toutefois, l'information suivante sur l'utilisation de tels dossier ailleurs en Ukraine pourrait s'avérer utile.

Dans un entretien téléphonique avec la Direction des recherches, l'ILGA a affirmé que la police connaît les adresses des clubs sociaux qui accueillent la clientèle homosexuelle et celles des lieux de rencontre pour les homosexuels à Kiev; toutefois, selon l'ILGA, ces établissements mènent leurs activités ouvertement et la police ne harcèle pas les propriétaires (ILGA 2 févr. 2006).

Protection offerte aux homosexuels par l'État

Tentatives faites par des homosexuels pour demander une protection

Cette réponse a été préparée par la Direction des recherches à l'aide de renseignements puisés dans les sources qui sont à la disposition du public, et auxquelles la Direction des recherches a pu avoir accès dans les délais prescrits. Cette réponse n'apporte pas, ni ne prétend apporter, de preuves concluantes quant au fondement d'une demande d'asile. Veuillez trouver ci-dessous la liste des autres sources consultées pour la réponse à cette demande d'information.

International Lesbian and Gay Association (ILGA). 2 février 2006. Entretien téléphonique avec le directeur de programmes pour l'Europe de l'Est.

Source: http://www.refworld.org/docid/47d651cd9.html



Leave a Replay

Make sure you enter the(*)required information where indicate.HTML code is not allowed